Introduction

Une vision globale
La première étape du programme d’élimination de la pauvreté

La population mondiale s’élève à 6 milliards. Un quart, soit 1,5 milliard, vit dans l’extrême pauvreté.

Afin d’élever à 2 000 dollars le revenu annuel par personne de cette partie de la population et éliminer la pauvreté dans le monde entier, il faudrait fournir chaque année et sur une base permanente 3 trillions de dollars.

Les données de la FAO* suggèrent qu’à eux seuls, trente-trois pays détiennent plus d’un milliard d’hectares de terres à potentiel agricole inutilisées.

La moitié, soit 500 millions d’hectares, suffirait pour fournir annuellement les 3 trillions de dollars.

En considérant de façon globale les bénéfices annuels de l’agriculture biologique au taux de 6 000 dollars par hectare, l’exploitation de 500 millions d’hectares produirait annuellement 3 trillions de dollars.

La perspective globale décrite ci-dessus nous permet de conclure que notre programme initial est de cultiver 500 millions d’hectares de terres agricoles libres, c’est-à-dire la moitié des terres disponibles dans ces trente-trois pays.






| Home and Contents Page | Page 2 | Page 3 | Page 4 | Page 5 | Page 6 | Page 7 | Page 8 |

| Page 9 | Page 10 | Page 11 | Page 12 | Page 13 | Page 14 | Page 15 | Page 16 |

| Page 17 | Page 18 | Page 19 | Page 20 | Page 21 | Page 22 | Page 23 | Page 24 | Page 25 |


© Maharishi University of Management, Holland